Affecter les parcelles cultivables et générer les contrats de multiplication, le tout en quelques clics ? Pas De Problème, il y a PDP !

A partir d’un seul et même écran de l’ERP iGus, il est possible non seulement d’affecter des parcelles cultivables à la production des variétés commandées par les donneurs d’ordres, mais aussi de générer la totalité des contrats de multiplication pour une campagne et une espèce données. Et cet écran, c’est PDP : Plan de Production.

Toutes les informations nécessaires à une répartition judicieuse des parcelles y sont regroupées et visualisables simultanément :

  • d’un côté, le besoin du client, exprimé en nombre d’hectares par variété et subdivisé en critères plus spécifiques tels la génération, le type de culture…
  • de l’autre, l’offre des agriculteurs multiplicateurs exprimée en hectares disponibles à la culture, et pouvant prendre en compte leurs souhaits par espèce/variété.

A partir de cet écran, vous pouvez croiser les données à volonté et répartir autant de surfaces que vous souhaitez tout en ayant la garantie de ne jamais altérer les données de départ. De plus vous pouvez élaborer conjointement plusieurs plans de production, en simulation ou en réel, et pour une même campagne ; en sachant qu’iGus vous signalera toutes les affectations croisées.

En outre, cet outil est facile à utiliser et procure beaucoup de souplesse. Il suffit de quelques clics pour affecter des parcelles ou annuler des affectations. Il est même possible de panacher, en ne retenant par exemple que quelques hectares par ici ou quelques hectares par là. Chaque hectare affecté est automatiquement et instantanément déduit de l’offre initiale. Ainsi, par plan de production, une même surface ne peut en aucun cas être affectée deux fois.

Et quand on tient le bon plan, un clic sur un bouton permet de générer tous les contrats de multiplication qui vont en résulter, par campagne et espèce. A condition toutefois que la génération ne comporte pas d’erreurs. Si tel était le cas, iGus donnerait l’alerte !